devis express :
recevez notre
proposition

Le secteur du diagnostic immobilier de Perpignan suit de près la réforme du DPE - 11/12/2019

Alors que dans l’une de nos dernières actualités, nous abordions la loi Énergie et Climat et l’importance que les résultats des rapports DPE prennent dans les différentes mesures instaurées par ce texte législatif, le DPE est à nouveau sur le devant de la scène. Cette fois, c’est la réforme visant à le fiabiliser qui fait débat. Notre expertise en diagnostic immobilier et notamment en DPE à Perpignan, nous conduit aujourd’hui à faire le point sur la réforme du DPE qui devrait voir le jour en janvier 2021, date butoir également du DPE opposable.


La réforme du DPE à Perpignan ou ailleurs vise sa fiabilisation

L’objectif de la DHUP et du Plan Bâtiment Durable est de parvenir à un DPE fiabilisé, un élément essentiel qui va permettre au diagnostic de performance énergétique, établi par les professionnels du diagnostic immobilier de Perpignan, d’occuper un positionnement stratégique dans la politique énergétique actuelle. La fiabilisation du DPE va se traduire par de nombreux changements dont notamment l’abandon d’anciennes pratiques comme le DPE vierge ou encore la méthode de calcul basée sur les factures d’énergie réelles. Ainsi, la méthode de calcul conventionnelle 3CL sera imposée et les équipements étudiés pour établir ce calcul vont s’étendre puisqu’il s’agira aussi de prendre en compte l’éclairage et la ventilation dans les données d’entrée du logiciel de calcul réglementé. Autres modifications majeures auxquelles les diagnostiqueurs immobiliers de Perpignan vont être confrontés : la réduction de la durée de validité du rapport DPE à 9 ans, l’introduction de l’attestation de fin de chantier dans le DPE construction et la fin du chiffrage des travaux conseillés.

 

Réforme du DPE, un délai trop court pour mettre en place le nouveau dispositif  à Perpignan ?

Selon les ministères, les textes réglementaires relatifs à l’instauration et à l’application de la réforme DPE doivent paraitre dans le courant du mois de mars pour une entrée en vigueur en janvier 2021, calquant ainsi le calendrier de l’opposabilité du DPE. Mais la FIDI, Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier a réclamé, dans un courrier adressé à la DHUP et daté du 6 décembre dernier, une période de tests pour bien rôder le dispositif avant sa mise en œuvre. En effet, elle juge qu’une anticipation du dispositif et de ses contraintes, opérée par le secteur du diagnostic immobilier, permettrait de corriger toute discordance sur le terrain et d’éviter toute remise en cause ultérieure. Par la même occasion, la FIDI a fait part d’autres suggestions comme celle de limiter la durée de validité du DPE à six ans pour se caler sur les diagnostics immobiliers de location.


« Retour aux actualités

ils nous font confiance

Nos certifications / Affiliations