devis express :
recevez notre
proposition

DTG : un diagnostic pertinent pour les copropriétés dégradées de Perpignan - 05/12/2018

Véritable fléau, les copropriétés dégradées sont au centre de nombreuses actions de la part du gouvernement et qui ne datent pas d’hier, mais il est certain que la tragédie survenue dans la cité phocéenne, à quelques heures seulement de Perpignan, entrainant l’effondrement de deux immeubles et précipitant la mort de huit personnes, a marqué les esprits et a permis d’approfondir la réflexion dans ce domaine.

Mais la tâche s’annonce ardue parce que l’habitat insalubre est partout et la ville de Perpignan n’échappe pas à la règle, même si le nombre de copropriétés dégradées au sein de la préfecture des Pyrénées-Orientales est moindre en comparaison d’autres villes d’Occitanie, comme Toulouse, Montpellier et Nîmes. D’ailleurs, ces trois dernières font partie du suivi national instauré par le gouvernement appelé Initiative Copropriétés et sont considérées comme des sites prioritaires, à l’instar d’onze autres villes du territoire. Mais qu’en-est-il des autres copropriétés dégradées, comme celles situées à Perpignan ? La lutte peut commencer au sein même de la copropriété.

En effet, il existe une expertise, issue de la loi Alur et en vigueur depuis le 1er janvier 2017, dont l’objectif est aussi de venir en aide aux copropriétés dégradées : le diagnostic technique global, une investigation que les diagnostiqueurs immobiliers de Perpignan, comme c’est le cas du cabinet EXPEB, maîtrisent à la perfection. Tout DTG à Perpignan permet entre autres de déclencher un plan pluriannuel de travaux, ce qui n’est pas inintéressant pour étaler dans le temps le coût d’une rénovation et d’éviter un endettement supplémentaire. Malheureusement et malgré les efforts du gouvernement pour sensibiliser les copropriétaires à faire réaliser un DTG, obligatoire lorsqu’un immeuble de plus de dix ans est mis en copropriété ou lors d’une procédure d’insalubrité et facultatif pour les autres, les copropriétés qui optent pour ce diagnostic sont encore trop peu nombreuses.

Est-ce qu’elles ont peur de voir leurs charges, en cas de déclenchement de travaux consécutifs au DTG, gonfler davantage alors qu’elles sont déjà dans le rouge ? Pourtant le diagnostic technique global, comme le démontrent chaque jour les opérateurs de diagnostic immobilier de Perpignan, est un outil économique et pertinent, qui prend en compte toutes les faiblesses même financières de la copropriété, pour trouver des solutions rapides et performantes afin d’assurer sa pérennité.


« Retour aux actualités

ils nous font confiance

Nos certifications / Affiliations